Le silo

Le silo à compost

 

 

 

Pour les jardins moyens (de 3 à 10 ares) : le silo

 

Il est intéressant de disposer d’un silo, d’un volume de 500 à 1000 litres soit en forme de caisse ou de treillis que l’on peut réaliser soi-même ou acheter.

 

Les systèmes en bois, généralement carrés, se vendent dans le commerce mais peuvent être fabriqués avec des palettes non consignées, par exemple. Il existe également des modèles en plastiques recyclés, type Ekol, qui offrent l’avantage d’être très résistants.

 

 

Réaliser une caisse au moyen de quatre palettes ou une double caisse avec 7 palettes est facile et bon marché. Chaque caisse accueille ainsi plus ou moins 1 m3 de matières. Toujours prévoir une palette comme porte (attachée avec du fil de fer par exemple) pour accéder au compost, pratique lors de la récolte ou du retournement.

L’espace entre les planches ne devrait pas dépasser 2 à 3 cm pour éviter d’assécher et de refroidir le compost.

On peut le traiter au biocarbonyl ou à l’huile de lin pour prolonger sa durée de vie

 

Si le silo est réalisé en treillis (fil de clôture, paillasse à béton ou système commerciaux en acier galvanisé), il va laisser passer l’air et risquer d’assécher ainsi tout le pourtour du compost. Pour éviter ces désagréments, on peut mettre contre le grillage, à l’intérieur, une bâche plastique perforée, un carton ou mieux encore un géotextile.

 

Emplacement

 

Installez-le de préférence dans un endroit mi ombragé.

Placez-le à même le sol. Si ce sont des palettes, les disposer sur des briques ou des dalles pour éviter la pourriture rapide du bois en contact avec le sol humide.

En cas de fortes pluies, ou d’un soleil desséchant, un petit toit (couvercle) peut être utile.

 

Fonctionnement

 

Mettez dans le fond du fût une couche de 10 cm de matières brunes, dures et sèches (BDS) pour le démarrage, la première fois.

N’ajoutez pas de grosses quantités en 1 fois (50 litres de tontes, par exemple) mais alternez, mélangez les matières avant.

A l’aide d’une griffe de jardin, de brass compost ou d’une fourche, mélangez les matières vertes molles et humides au compost en dessous ou saupoudrez de brun, dur et sec.

Humidifiez le mélange si nécessaire, avec un (ou plusieurs) arrosoir.

Une fois le premier compartiment plein, ouvrez la porte et retournez toute la matière dans le deuxième compartiment. Arrosez si nécessaire, au fur et à mesure.

 

Récolte

 

Le compost sera prêt entre 9 à 12 mois plus tard

Ouvrez la porte et servez-vous du compost.

 

A l’automne, constituer une réserve de feuilles mortes (matières carbonées – brunes, dures et sèches) est idéal pour recouvrir légèrement les matières fraîches que l’on apporte de la cuisine.

On évitera ainsi les odeurs et les mouchettes.

 

 

Centre de visite

Holle Eikstraat 34 - 1840 Londerzeel

Tel. 00 32 (0)52 30 53 65

comite.jean.pain@skynet.be

logo