Questions

Saviez-vous que ?

 

COMMENT PRESERVER LA FERTILITE DES SOLS ?

 

En retirant chaque année de votre jardin les tontes, les tailles de haies, les fleurs fanées ou les restes de légumes, vous appauvrissez votre sol. En lui restituant ces déchets sous forme d’un compost riche, fertile et sain, vous lui assurez un bon équilibre sans besoin d’apport extérieur (engrais, pesticides).

 

QUEL TRAVAIL VOUS DEMANDE LE COMPOST ?

 

Composter ne vous demande pas beaucoup de temps, en moyenne 2 à 3 minutes par jour, la nature fait le reste, elle travaille pour vous.

 

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR FAIRE DU COMPOST ?

 

Le compostage peut prendre trois mois à deux ans. Tout dépend de la matière dont on dispose et de l’effort investi. Pour accélérer le processus il faut bien équilibrer vos matières (mélanger le vert, mou et humide avec le brun, dur et sec), arroser suffisamment, déchiqueter les gros morceaux et retourner deux à trois fois le compost.

 

Y AURA-T-IL DES ODEURS ?

 

Un compost bien aéré et bien équilibré ne produit pas d’odeurs désagréables. Si vous avez des odeurs c’est que votre compost est trop humide ou trop compact. Retournez le et ajoutez-y des matières sèches, structurantes (feuilles, pailles, copeaux).

 

PEUT-ON COMPOSTER EN HIVER ?

 

Oui. Vous pouvez continuer de rassembler les déchets de jardin ou d’ajouter vos déchets de cuisine tout en prenant soin, soit de les incorporer dans le compost, soit de les recouvrir avec des matières sèches (feuilles, pailles, copeaux, broyat) à chaque fois. Le processus de décomposition, qui est au ralenti, voire arrêté en hiver, reprendra au printemps. Un bon brassage ou retournement activera alors le processus.

 

QU’EST CE QUE LE VERMICOMPOSTAGE ?

 

C’est une méthode qui fait appel à l’activité des vers rouges (Eisenia) ou vers du fumier pour décomposer les déchets de cuisine. On peut utiliser un vermi-composteur à longueur d’année à l’intérieur ou à l’extérieur (hors hiver). Si vous n’avez pas de jardin (appartement), c’est la méthode idéale. Un simple bac étanche suffit (bac en frigolite ou modèle commercial), protéger de la pluie et toujours maintenir les vers à l’obscurité. Les vers en question se trouvent naturellement dans tous les tas, silo ou fût de compostage, demandez-en à un ami. Pour récupérer le compost facilement (après 3 mois environ), rassemblez le tout dans une partie du récipient et ajoutez des matières fraîches dans l’autre partie, les vers s’y rendront en libérant ainsi le compost.

 

SAVIEZ-VOUS QUE ?

 

Lorsque l’on rassemble suffisamment de matières, la température va monter en quelques heures ou quelques jours et atteindre 60, 65 voire plus de 70°c.

Cette phase de chaleur est indispensable pour assurer une bonne destruction des maladies ou des graines de mauvaises herbes.

 

 

 

Centre de visite

Holle Eikstraat 34 - 1840 Londerzeel

Tel. 00 32 (0)52 30 53 65

comite.jean.pain@skynet.be

logo